Le Mrax porte plainte contre le ministre de l'Intérieur pour ses propos sur les musulmans

Le Mrax porte plainte contre le ministre de l'Intérieur pour ses propos sur les musulmans
Le Mrax porte plainte contre le ministre de l'Intérieur pour ses propos sur les musulmans - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Outre son soutien apporté à des citoyens qui portent plainte de manière individuelle contre le ministre de l'Intérieur pour diffamation, le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (Mrax) a décidé mardi d'introduire à son tour une plainte à l'encontre de Jan Jambon, a indiqué à Belga Carlos Crespo, président du Mrax. Pour rappel, Jan Jambon avait déclaré dans une interview à De Standaard qu"une partie significative des musulmans avaient dansé" pour célébrer les attentats de Bruxelles.

Le Mrax a pris cette décision lors d'un conseil d'administration mardi soir, précise Carlos Crespo.

Une plainte sera tout d'abord introduite auprès du procureur du Roi de Bruxelles contre Jan Jambon pour calomnie et diffamation, "sur base des articles 443 et 444 du Code pénal et de l'article 22 de la loi du 10 mai 2007" dont l'objet est la lutte contre certaines formes de discrimination.

Par ailleurs, le Mrax prendra contact avec le commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, Nils Muižnieks.

D'autres actions sont également envisagées, en partenariat avec diverses associations, mais des contacts doivent encore être pris.

Le Mrax soutient aussi une initiative de citoyens qui introduiront le 6 mai des plaintes individuelles contre les propos tenus par Jan Jambon dans la presse.

"Certains pensaient qu'en une semaine, M. Jambon aurait l'occasion de réfléchir et de s'excuser, mais il a transformé une séance à la Chambre en café du commerce. On est face à une volonté de faire sa promo politique sur le dos d'une minorité, et ça nous ne pouvons pas l'accepter", conclut Carlos Crespo.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK