Le MR Richard Miller répond au MR Armand De Decker

RTBF
RTBF - © RTBF

Pour le sénateur MR Richard Miller, face à l'enlisement des négociations à 7, le moment est venu d'exprimer avec force que d'autres options sont possibles et doivent être examinées. "L'idée d'associer les libéraux, sans la N-VA, est une hypothèse réaliste", dit-il.

"L'idée d'associer les libéraux, sans la N-VA, est une hypothèse réaliste, soutenue par de plus en plus de voix comme Olivier Maingain, Karel De Gucht ou encore Charles Michel", dit-il répondant ainsi à la prise de position d'Armand De Decker qui a jugé maladroite et irréaliste l'idée de bannir la N-VA.

Force est de constater que malgré les nombreuses et pour certaines regrettables concessions francophones, il n'a pas été possible pour la N-VA d'aller vers un accord, souligne encore Richard Miller.

"Nous ne pouvons accepter de rester l'otage de la N-VA. Je lance un appel pour que l'on cesse de s'accrocher à la N-VA à n'importe quel prix. La présence du MR autour de la table des négociations est la meilleure garantie pour les francophones que leurs droits fondamentaux soient respectés", conclut-il.

"Je pense qu'il faut cesser d'être l'otage de la N-VA. Je plaide de manière radicale, nette et précise, pour une négociation sur une réforme de l'Etat. Mais il faut la réaliser avec les libéraux et sans la N-VA", a déclaré samedi à La Libre, Charles Michel, candidat à la présidence du MR.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK