Le métro de Charleroi inaugure vendredi sa nouvelle antenne vers Gosselies

Le métro de Charleroi inaugure vendredi sa nouvelle antenne vers Gosselies
Le métro de Charleroi inaugure vendredi sa nouvelle antenne vers Gosselies - © Tous droits réservés

Le métro léger de Charleroi inaugurera ce vendredi, lors de festivités placées sous le thème de la marche folklorique de La Madeleine, sa nouvelle antenne vers Gosselies. La mise en service de cette ligne de 16 km marque l'épilogue, après plus de quatre ans de travaux, de trois importants chantiers d'extension du réseau de transport public carolorégien, représentant un investissement total de plus 125 millions d'euros, soit le plus important chantier pour les transports en commun wallons depuis la régionalisation des transports publics en 1991.

La mise en service de l'antenne de Gosselies, prévue ce samedi 22 juin, permettra de relier en une demi-heure le centre-ville de Charleroi à Gosselies, au nord de la ville, en passant par les localités de Dampremy, Lodelinsart et Jumet.

Au total, cette nouvelle ligne, baptisée "M3", comptera 27 stations/arrêts dont 18 nouvelles haltes ainsi que deux "park and ride". Maillon essentiel, la nouvelle station "Madeleine", à Jumet, a été pensée comme une "plate-forme multimodale" où se côtoieront métro, bus, voitures, vélos et piétons.

"Cette antenne nord aura un impact significatif sur la mobilité à Charleroi. Aujourd'hui, après les investissements réalisés à Charleroi, on a un ensemble qui est cohérent et rationnellement exploitable", a résumé, mercredi au cours d'une conférence de presse, l'administrateur général de la SRWT, Jean-Marc Vandenbroucke. "Cette mise en service permettra d'allonger de plus d'un tiers le réseau ferré de Charleroi et de faire passer de près de 1 million à 1,6 million le nombre de kilomètres effectués chaque année par le métro".

La nouvelle ligne s'accompagne également d'une importante refonte du réseau bus du TEC Charleroi afin de coller au mieux à la nouvelle configuration du réseau du métro.

Contrairement aux autres tronçons, essentiellement en viaduc ou souterrain, la nouvelle antenne M3 circulera en surface comme un tram classique, ce qui imposera aux automobilistes de redoubler de prudence. Le TEC Charleroi mène dès lors une importante campagne de sensibilisation du public.

L'inauguration officielle des ouvrages publics, vendredi, sera placée sous le signe de la marche de La Madeleine, qui se tient chaque année à Gosselies, et qui a récemment bénéficié de la reconnaissance par l'Unesco des marches folkloriques de l'Entre Sambre et Meuse.

A l'occasion de la mise en service de la ligne M3, l'ensemble du réseau du métro de Charleroi sera gratuit ce samedi 22 juin. Des animations, notamment musicales, sont également prévues.

L'événement est par ailleurs l'occasion de la sortie d'un livre ("Métrographie au coeur de Charleroi") de photographies revenant sur les quatre années de travaux.

L'antenne de Gosselies marque la fin de trois importants chantiers d'extension du métro léger de Charleroi, près d'un an et demi après le "bouclage de la boucle" dans le centre-ville et l'extension jusqu'à Soleilmont de l'antenne de Gilly.

Le TEC Charleroi garde toutefois un oeil sur l'antenne vers Châtelet, entièrement construite depuis le milieu des années '80 pour la moitié de son parcours, mais jamais mise en circulation. Le TEC Charleroi estime qu'il faudrait une cinquantaine de millions d'euros supplémentaires pour mettre en circulation cette ligne passant non loin de l'implantation du futur Grand Hôpital de Charleroi et mettre ainsi définitivement fin à la "dernière trace de l'image de 'travaux inutiles' qui a collé aux basques du métro de Charleroi". Le contexte budgétaire et les frais d'exploitation constituent néanmoins des freins importants à la concrétisation de ce vieux dossier.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK