Le menu du gouvernement wallon: 9 mois pour tout faire

La table du Gouvernement wallon est dressée. Envoyez le menu!
La table du Gouvernement wallon est dressée. Envoyez le menu! - © BRUNO FAHY - BELGA

Ce jeudi, le Gouvernement wallon fait sa rentrée. Les ministres se retrouvent au château de La Hulpe pour une première réunion plutôt technique. C’est donc une rentrée en douceur mais… avec les élections en ligne de mire.

Le menu

D’ici le 26 mai, date des élections régionales, il ne reste quelques petits mois pour mener à bien le programme gouvernemental. Willy Borsus estime qu’il est bouclé à 80%. Il y a pourtant encore quelques gros morceaux à digérer.

L’entrée

La première pièce de résistance à laquelle on songe, c’est le dossier des certificats verts. Une ardoise d’un milliard et demi d’euros qui a déjà empoisonné la vie de plusieurs gouvernements. Jean-Luc Crucke laisse entendre qu’il a trouvé la solution miracle pour ne pas en faire payer le prix au citoyen. On devrait être fixé assez rapidement sur la piste qu’il suggère.

Le plat

Deuxième service, la gageure de tous les gouvernements: l’emploi. Ce mercredi, le ministre Pierre-Yves Jeholet présentait son plan formation-insertion pour les métiers en pénurie. C’est une des pièces du puzzle. Mais les 190.000 Wallons demandeurs d’emploi ne peuvent tous y trouver leur compte. D’autres mesures sont, paraît-il, en gestation.

Le fromage

A côté, le menu de la coalition MR-cdH prévoit encore, en vrac et entre autres, la réforme des provinces, la révision de la fiscalité automobile, la lutte contre le radicalisme, la rationalisation de la fonction publique, le plan de construction des hôpitaux ou l’issue – enfin – du dossier Nethys-Publifin.

Le dessert

Et ces chapitres sont pour la plupart tributaires d’un autre rendez-vous fixé le 20 septembre: l’élaboration du budget avec, en tête, le retour à l’équilibre pour 2020.

Le pousse-café

Pousse-café ou trou normand: entre les coups, le Gouvernement wallon devra aussi composer avec les élections communales d’octobre. Tous les ministres sont candidats. Et, détail piquant, le Ministre-Président MR, Willy Borsus, et son ministre cdH de l’Agriculture, René Collin, s’affronteront même à Marche-en Famenne.

Bref, même si le menu l’exige, il sera difficile pour les excellences wallonnes d’être constamment concentrées sur leurs sujets pendant les 9 mois à venir.
 

Direct dans notre JT 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK