Le "Louise Marie" intercepte une embarcation suspecte

RTBF
RTBF - © RTBF

L'équipage de la frégate belge "Marie Louise", engagée dans l'opération européenne Atalanta de lutte contre la piraterie, a intercepté lundi quatre "pêcheurs" somaliens à bord d'une embarcation suspecte, mais a dû les libérer le lendemain.

Une équipe d'abordage du "Louise Marie" est montée à bord de cette embarcation qui naviguait au large des côtes somaliennes et transportait quatre personnes, affirmant être des pêcheurs, a précisé un porte-parole au cours d'un point de presse hebdomadaire sur les opérations à l'étranger.

Aucun matériel de pêche n'a toutefois été découvert à bord de l'embarcation, dont le moteur était défectueux.

Les quatre personnes ont été embarquées à bord du "Louise-Marie", puis relâchées le lendemain. L'hélicoptère Alouette III de la frégate a été les déposer à terre, a ajouté le porte-parole.

Le ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), doit se rendre ce week-end à bord du bâtiment lors d'une escale aux îles Seychelles, selon son entourage.

Le "Louise-Marie", l'une des deux frégates de la Marine, participe à Atalanta - la première opération navale jamais menée par l'Union européenne - depuis le début du mois de septembre et jusqu'au 13 décembre.



(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK