Le lancement de la nouvelle procédure de démarrage des trains reporté

Le lancement de la nouvelle procédure de démarrage des trains reporté
Le lancement de la nouvelle procédure de démarrage des trains reporté - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

L'introduction progressive d'une nouvelle procédure de démarrage pour les trains, lors de laquelle le train ne quittera le quai qu'après que toutes les portes soient fermées, a été reportée de deux mois. Après un test en gare de Termonde, il est apparu que le système technique n'était pas encore au point, a indiqué vendredi la SNCB.

Des tests statiques ont été pratiqués à Termonde au mois de mai. "Il en est ressorti qu'il y avait encore des bugs dans le système technique", a déclaré un porte-parole de la SNCB, Bart Crols. "Nous pourrons retester cette procédure sur les rails quand le problème aura été résolu."

Des incidents avec des voyageurs en retard

L'objectif était d'expérimenter le système sur d'autres voies (une en Flandre et l'autre en Wallonie) au mois de juin. Ce ne sera finalement pas fait avant la fin des vacances scolaires. Si tout se passe désormais comme prévu, la procédure devrait être employée sur tout le réseau ferroviaire dans les six mois.

Actuellement, la porte par laquelle rentre l'accompagnateur reste ouverte quand le train démarre. Etant donné que le train peut entrer en mouvement à tout moment, soit quand le signal passe au vert, personne ne peut plus monter à bord. Cela a cependant provoqué certains incidents avec des voyageurs en retard.

Avec la nouvelle procédure, le signal passera d'abord au vert, ensuite l'accompagnateur de train donnera le signal sonore et alors seulement les portes se fermeront. Il fera ensuite savoir au conducteur qu'il peut prendre la route

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir