Le kern se penche sur l'accord budgétaire... sur fond de désaccord avec le CD&V

Alexander De Croo (Open Vld) et Kris Peeters (CD&V)
Alexander De Croo (Open Vld) et Kris Peeters (CD&V) - © RTBF avec BELGA

Les discussions sur l'exécution des trois derniers chapitres de l'accord budgétaire de l'été – impôt des sociétés, taxation des comptes-titres et exonération fiscale jusqu'à 500 euros de revenus pour le travail associatif – se poursuivent vendredi en comité ministériel restreint, à l'aune des avis critiques remis par diverses instances.

Une réunion précédente s'est achevée ce jeudi soir peu avant minuit. Les partenaires du CD&V le pressent de confirmer son ralliement à l'accord de l'été alors que les réformes, qui doivent encore passer au parlement, sont censées entrer en vigueur le 1er janvier.

"Il faut prendre cela au sérieux"

Mais le CD&V n'entend pas s'asseoir sur les avis remis au gouvernement. "Il faut prendre cela au sérieux. Je le dis à l'intérieur du gouvernement, je le répète à l'extérieur. Il faut les intégrer", a dit le ministre de l'Économie Kris Peeters ce vendredi à son arrivée au '16'.

Le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open Vld) s'est dit étonné de la position des chrétiens flamands. "Il y avait un bon accord d'été, tout le monde le disait, il n'y avait pas de problèmes", a-t-il rappelé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK