La VRT révèle que le grand-père d'Onkelinx a été privé de ses droits civiques après-guerre

Le grand-père de Laurette Onkelinx privé de ses droits civiques après-guerre
2 images
Le grand-père de Laurette Onkelinx privé de ses droits civiques après-guerre - © Tous droits réservés

C'est l'émission de la VRT Terzake qui est à l'origine de cette révélation : Maurice Onkelinx, le grand-père de l'ancienne vice-Première ministre PS Laurette Onkelinx, a été privé de ses droits civiques après la Deuxième guerre mondiale pour avoir entretenu des relations avec l'ennemi allemand.

Maurice Onkelinx était une personnalité connue à Jeuk (aujourd'hui Goyer), en province de Limbourg dans les années 30. En 1941, l'occupant l'a nommé échevin. Deux ans plus tard, les Allemands l'ont désigné bourgmestre faisant fonction. Maurice Onkelinx a occupé cette fonction pendant 16 mois. Pendant cette période, Maurice Onkelinx a-t-il soutenu activement l'occupant allemand ? Selon les archives du conseil communal de Goyer, consultés par l'équipe de Terzake, ce soutien n'apparait nulle part.

A la Libération, Maurice Onkelinx est arrêté. Les archives de la prison de Hasselt font état de cette arrestation pour le motif de "relations avec l'ennemi". Il est incarcéré 4 jours à Hasselt avant d'être transféré dans un camp d'internement à Zwartberg, pour une durée inconnue. La députation permanente du Limbourg le sanctionne en 1945 : Maurice Onkelinx perd ses droits civiques et politiques en raison de son appartenance au VNV, le Vlaams Nationaal Verbond, un parti d'extrême-droite.

En 1950, comme l'indique cette archive, Maurice Onkelinx récupère ses droits civiques et politiques. 

Peut-on parler de collaboration ?

Les historiens interrogés par la VRT ont des avis divergents. Bruno De Wever, invité par la VRT et interrogé par nos soins, estime, lui, que pour le moment, on ne peut pas parler de collaboration. "En tant que bourgmestre, il a été amené à être en contact avec l'occupant allemand. C'est une collaboration, mais qui est très différente d'une collaboration de type politique. Il y a une zone blanche, une zone noire, mais aussi une zone grise dans la collaboration. Dans l'état actuel des recherches, on ne dispose pas d'éléments suffisants pour accréditer la thèse d'une collaboration politique" explique ce spécialiste de la collaboration.

Par ailleurs, on peut se poser la question de l'appartenance réelle de Maurice Onkelinx à la VNV : "On ne dispose que d'un document de la députation permanent qui mentionne bien la condamnation de Maurice Onkelinx pour appartenance à la VNV. On peut penser que cet élément ait pu être ajouté par des personnes malveillantes."

Réaction de Laurette Onkelinx

Sollicitée tant par la VRT que par nos soins, Laurette Onkelinx n'a pas souhaité répondre face caméra à ces révélations.

La cheffe de groupe PS à la Chambre a réagi par écrit : "Les histoires de famille contiennent toutes leur lot de secrets. Une vie éteinte depuis des dizaines d’années révèle parfois de bonnes ou de mauvaises surprises. Je ne sais pas si ce qu’on raconte sur mon grand père paternel est vrai ou pas. A-t-il collaboré avec l’occupant pendant la guerre ? En tout cas, mon père le dément avec fougue. Ce que je sais, quelle que soit la vérité, c’est que cela ne change en rien mes convictions et mes valeurs. La collaboration avec l’ennemi est inexcusable et j’ai une admiration sans borne pour celles et ceux qui ont résisté. Et il y en a aussi dans ma famille qui ont eu ce courage."

Et pour ceux qui voudraient récupérer politiquement ces révélations (la N-VA n'a pas oublié l'expression "le bruit des bottes" utilisée par la socialiste), Laurette Onkelinx a le message suivant : "A toutes celles et ceux qui trouvent des excuses à la collaboration pour justifier les choix de leurs ascendants, je leur dis ceci : 'Nous sommes bien sur les héritiers d’une histoire mais nous sommes surtout ce que nous décidons d’être. Nos valeurs, nos combats, sont ceux que nous choisissons. C’est ça aussi la liberté : choisir son camp en toute indépendance'."

On notera qu'interrogé par nos soins il y a quelques jours, le Ceges (le Centre d'études et de documentation - guerre et sociétés contemporaines) ne disposait d'aucune information sur une éventuelle condamnation de Maurice Onkelinx. Comme l'écrit sa fille Laurette, Gaston a toujours nié, à notre rédaction, une quelconque condamnation de Maurice Onkelinx.

HM 

Voyez ci-dessous un extrait de Ter Zake (en néerlandais):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK