Le gouvernement flamand veut coordonner bien-être et habitat

Le gouvernement flamand va subsidier les projets d'organisations soucieuses de mieux coordonner le bien-être et l'habitat de plusieurs groupes de la population qui manquent d'autonomie, ont indiqué jeudi à Genk les ministres Jo Vandeurzen (Bien-être) et Freya Van den Bossche (Logement).

Les groupes ciblés par ces initiatives seront les personnes âgées, les sans-abri, les personnes handicapées ou encore d'anciens patients psychiatriques.

"Nous voulons offrir aux personnes qui nécessitent une assistance une aide sur mesure aussi longtemps que possible dans un environnement où elles se sentent en confiance", a commenté Jo Vandeurzen.

Le gouvernement flamand veut lever certains obstacles légaux ou administratifs qui gênent l'accompagnement des personnes dépendantes par des travailleurs sociaux, dans diverses formules d'habitat, que ce soit dans une habitation dont elles sont propriétaires ou dans des logements sociaux, a-t-il ajouté.

Les projets en question devront être mis en oeuvre entre 2011 et 2013. Le budget disponible dépendra notamment du nombre de projets présentés.

Freya Van den Bossche a également annoncé son intention d'augmenter "de manière sensible" le nombre de nouveaux logements sociaux, d'étendre le système des subsides aux locataires et de créer une assurance pour les victimes de circonstances exceptionnelles qui ne peuvent plus payer leur loyer ou leur emprunt et sont menacés d'expulsion.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK