Scission de BHV et autres, Di Rupo Ier a du pain sur la planche

Elio Di Rupo à la Chambre
Elio Di Rupo à la Chambre - © NICOLAS MAETERLINCK (belga)

Depuis samedi la Belgique a de nouveau un vrai gouvernement de plein exercice puisque l'équipe Di Rupo 1er a reçu samedi la Confiance de la Chambre. Ce lundi après-midi, il y aura débat au Sénat.

Un accord de gouvernement n'est pas tout. Il faut aussi pouvoir le mettre en oeuvre.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que le gouvernement et les parlementaires ont du pain sur la planche et s'ils veulent réaliser la réforme institutionnelle: scission de BHV, nouvelle loi spéciale de financement ou encore réforme du Sénat., le programme est très chargé. Au sein du gouvernement deux Secrétaires d'Etat sont chargés de la mise en oeuvre des réformes institutionnelles, Servais Verherstraeten et Melchior Wathelet.

Melchior Wathelet, cdH, travaillera en tandem avec Servais Verherstraeten, CD&V. Ils seront les chefs  de chantier de la réforme de l'Etat et ils devront être particulièrement attentifs au timing : la législature est bien entamée, il ne reste plus que deux ans et demi pour mettre la réforme en oeuvre.

Un boulot colossal! Des textes à proposer qui doivent ensuite suivre la voie parlementaire. Le gouvernement veut s'y mettre dès les premières semaines de janvier avec, priorité des priorités, Bruxelles-Hal-Vilvorde. Mais on l'a assez souvent répété, tout est dans tout, le gouvernement devra donc avancer de front sur plusieurs dossiers. 

Scission de l'arrondissement électoral de BHV, réforme de l'arrondissement judiciaire du même nom, refinancement de Bruxelles et vote des Belges à l'étranger constituent un premier paquet, une première batterie de mesures, que le gouvernement souhaiterait faire passer pour juillet 2012.

Baptiste Hupin

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK