Un GIF jugé "raciste" partagé par Theo Francken sur Facebook suscite des réactions

Le post sur la page Facebook de Theo Francken.
Le post sur la page Facebook de Theo Francken. - © Facebook

Une pub pour une marque de soda sans sucre détournée et c'est une mini-polémique politique qui éclate. Ce lundi soir, Theo Francken (N-VA), secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration a partagé un GIF, une séquence animée répétitive, sur sa page Facebook. On l'y voit descendre d'un hélicoptère et mettre une ventouse sur la tête d'un homme noir qui est rapidement hélitreuillé. Comprenez : expulsé! Theo Francken commente : "Regardez une fois ce que j'ai trouvé. Tolérance zéro, c'est marrant :-))" Vers 10h30, ce mardi, ce post était supprimé.

Evidemment, sur cette même page Facebook, des internautes ont réagi, criant au racisme. Pour Theo Francken, qui y répond, ce n'est pas du tout le cas. "Porter plainte contre un petit film ironique? Je n'y pense pas du tout. Donc, le moindre petit film dans lequel un non-blanc serait arrêté serait raciste? Le politiquement correct n'a pas de frontière à ce que je constate."

Il ajoute: "Ce n'est pas parce que vous combattez le racisme que l'on doit accepter toutes les formes d'antiracisme."

Le post de Theo Francken a déjà récolté ce mardi 10 h quelque 530 likes majoritairement positifs. Mais il a déjà reçu la désapprobation de la page Facebook "Veille antifa Liège", qui dénonce les dérapages racistes et xénophobes sur et en dehors de la toile.

L'auteur du GIF, lui, s'exprime déjà sur Twitter. Il se déclare ironiquement surpris par ce soutien politique. Il rappelle à la RTBF que la visée des GIF's qu'il crée sur son blog http://coucoucharles.tumblr.com est d'abord humoristique.

Pour le cabinet de Theo Francken, qui gère la page Facebook, "il n'y a pas matière à commenter davantage un post qui était de nature humoristique". Et de conclure: "M. Francken a connu pire!" Il n'empêche: le post était supprimé juste après que la RTBF ait pu obtenir la réaction du cabinet Francken. 

"Inacceptable" pour Ecolo

Dans les rangs politiques, on réagit déjà à cette énième sortie polémique de Theo Francken. "Ce qui est inacceptable, c'est qu'un ministre puisse considérer l'expulsion d'êtres humains comme un jeu dont il peut se gausser sur les réseaux sociaux", déclare Benoît Hellings, député fédéral Ecolo (opposition).

Catherine Fonck, cheffe de groupe cdH à la Chambre réagit sur Twitter: "Le GIF que le Secrétaire d'Etat à l'asile du #begov a donc partagé ce matin, sous la responsabilité du Premier Ministre. #dérapage".

Ahmed Laaouej député PS écrit lui sur Twitter: "Vous vous croyez drôle ? Vous nous faites vomir Monsieur @FranckenTheo".

Pour Francken, on s'en prend à sa personne

Ce mardi après-midi, dans une nouvelle réaction, Theo Francken a voulu couper court aux critiques émanant de "la Belgique francophone". Selon son cabinet, "le secrétaire d’Etat, a su apprécier le film d’un designer graphique bruxellois conçu comme un pamphlet ironique contre sa politique". C’est "dommage", ajoute le cabinet, "que certains politiciens ont perdu le sens de la relativisation et veulent pousser à l’extrême le politiquement correct".

"J’ai retiré le post car je ne veux débattre que du contenu", ajoute M. Francken. "Depuis déjà deux ans, la critique de l’opposition sur ma politique est particulièrement faible. On choisit alors de s’en prendre à la personne."

 

Tweet Catherine Fonck

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK