Le général belge Jean-Paul Deconinck prend la tête de la Minusma, la force de l'Onu au Mali

Le général Jean-Paul Deconinck à Saragosse, en Espagne, le 29 octobre 2015.
2 images
Le général Jean-Paul Deconinck à Saragosse, en Espagne, le 29 octobre 2015. - © DIRK WAEM - BELGA

Le général belge Jean-Paul Deconinck prendra ce mardi 11 avril le commandement de la force (militaire) de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), la quatrième plus importante force de maintien de la paix onusienne dans le monde. Il succèdera à Bamako au général danois Michael Lollesgaard comme "force commander" de la Minusma.

Le général Deconinck, qui commandait jusqu'au 22 mars la composante Terre de l'armée belge, avait été désigné le 2 mars par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, après que sa candidature discrète eut franchi toutes les étapes de la sélection organisée par le département des opérations de maintien de la paix (DPKO).

Il emmènera avec lui une douzaine de personnes, dont des gardes du corps, ce qui triplera pratiquement la contribution belge à la Minusma - actuellement de sept militaires intégrés à un détachement néerlandais -, a précisé un porte-parole militaire.

Présente au Mali depuis avril 2013, la Minusma dispose d'effectifs maximum autorisés de 15 209 "membres du personnel en uniforme" - même si les effectifs réellement déployés au 31 janvier étaient moindres, s'élevant à 13 456 personnes, dont 10 763 militaires, 36 observateurs et 1258 policiers pour la composante militaire.

La Minusma compte aussi au sein de sa composante civile 585 membres du personnel civil international, 661 membres du personnel civil local et 153 volontaires des Nations unies. Son budget annuel est de plus de 930 millions de dollars.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK