Le Front des Gauches, nouvelle formation pour le 13 juin

La dernière des formations en lice pour les élections anticipées du 13 juin vient de voir le jour sous le nom du "Front des Gauches". Cette formation rassemble des militants syndicaux ou associatifs et six organisations de gauche radicale.

Le Parti Communiste (PC),  le Parti Socialiste de Lutte (PSL-LSP),  la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), le Parti Humaniste (PH), le Comité pour une Autre Politique (CAP) et Vélorution se sont associés à des militants syndicaux et associatifs pour former le "Front des Gauches". Cette formation se veut "une alternative unitaire à gauche d'Ecolo et du PS" selon un communiqué des six organisations. Ces partis se présenteront donc ensemble, sur la même liste à la Chambre et au Sénat.

Et ils ne sont pas peu fiers de cette union " Une union aussi large est inédite et surprenante dans un délai aussi court et devant de tels obstacles." précise le communiqué, "Présenter cette liste nétait pas gagné davance, surtout dans les conditions anti-démocratiques imposées par les partis au pouvoir. En effet, pour des petits partis, se présenter aux élections relève du parcours du combattant !".   
Une particularité mise en avant par le " Front des Gauches" est qu'il présente une liste bilingue à Bruxelles-Hal-Vilvorde, symbole de son refus des surenchères communautaires. Seconde caractéristique, il plaide pour une justice sociale, écologique et fiscale et centre sa campagne sur "les vrais problèmes tels que les licenciements, le chômage, la précarité, le racisme, les discriminations, la dégradation de lenvironnement, les guerres, ". précise-t-il dans son premier communiqué. Mais ce nouveau "Front de Gauche" veut surtout se proposer en alternative à la gauche dans le but d'éviter un fort taux dabstention  ou du vote dextrême droite.

Les listes du "Front des Gauches" pour la Chambre seront emmenées par quatre femmes et deux hommes: Céline Caudron (LCR) dans le Hainaut, Pierre Eyben (PC) à Liège, Anja Deschoemacker (PSL-LSP) à Bruxelles-Hal-Vilvorde, Annick Letecheur (PH) à Namur, Laurent Batlhazar (CAP) dans le Brabant wallon et Nicole Cahen (PC) dans le Luxembourg. Robert Tangre (PC) tirera la liste du Sénat. 

 

E.W.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK