Le dossier sur le décès de Maurane classé sans suite: sa mort était accidentelle

Le dossier sur le décès de Maurane classé sans suite
Le dossier sur le décès de Maurane classé sans suite - © Tous droits réservés

Le parquet de Bruxelles indique vendredi avoir clôturé, la veille, l'enquête au sujet du décès de la chanteuse Maurane, Claudine Luypaerts de son vrai nom.

Le dossier a été classé sans suite pour absence d'infraction, précise-t-il. Aucune intervention de tiers n'a été relevée, et il a été conclu que le décès de la star belge, à l'âge de 57 ans, est de cause accidentelle. Il ne s'agit donc pas d'un acte volontaire, précise le parquet de Bruxelles, que ce soit d'un tiers ou de la victime elle-même. Donc pas un suicide.

Le parquet de Bruxelles précise qu'il ne lui appartient pas de communiquer les détails des circonstances précises du décès.

Maurane avait été retrouvée inanimée le 7 mai dernier au soir, dans son lit à son domicile de Schaerbeek, en Région bruxelloise.

 

Son décès soudain avait provoqué une vive émotion dans le monde francophone et des centaines de personnes lui avaient rendu hommage le 17 mai lors de ses obsèques à Bruxelles dans une église comble.

Des célébrités de la chanson française avaient fait le déplacement comme Pascal Obispo, Maxime Le Forestier, Zazie, Francis Cabrel, Francis Lalanne ou Gérard Lenorman.

Maurane était mère d'une fille, Lou, née en décembre 1993.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK