Le dossier soudanais au menu de la première séance plénière de l'année à la Chambre

L'affaire des soudanais expulsés sera au menu de la première séance plénière de l'année au parlement. Les députés se retrouvent à 14h15.

Le Parlement fédéral va notamment débattre de certaines motions déposées côté opposition, qui demandent la démission du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la migration Théo Francken. 

Et nouvelle pièce à verser à l'épais dossier soudanais: Une ordonnance rendue ce mercredi par la chambre du conseil de Bruxelles, qui a décidé de libérer un migrant de 25 ans, originaire de la province du sud Kordofan. Il provient d'une famille de fermiers et appartient à l'ethnie dinka: deux facteurs de risques de mauvais traitements en cas de retour au pays.

A son arrivée sur le territoire belge, il n'a pas introduit de demande d'asile. Puis il a fini par le faire pour éviter un embarquement de force. Pour finir par se laissé convaincre de s'en désister, sans vraiment comprendre. Il a séjourné au centre pour illégaux à VOTTEM, où il a obtenu, d'un juge liégeoise, d'interdire son expulsion.

L'avocat de cet homme a plaidé, tout comme le procureur du roi, que, depuis la note du commissariat général aux réfugiés et apatrides, et depuis le rapport  de l'institut TAHRIR, l'enfermement ne se justifie plus, puisqu'un rapatriement à brève échéance est exclu. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK