Le discours de rentrée à l'ULB est un plagiat, et ce n'est pas la première fois

Alain Delchambre, victime et non auteur du plagiat, le 19 septembre lors d'une remise d'insignes de docteur honoris causa.
2 images
Alain Delchambre, victime et non auteur du plagiat, le 19 septembre lors d'une remise d'insignes de docteur honoris causa. - © JASPER JACOBS - BELGA

Le discours qu'a lu le président du Conseil d'administration de l'ULB, Alain Delchambre à l'occasion de la rentrée académique était un plagiat. Une personne lui a fait remarquer que de nombreux passages du texte correspondaient, mot pour mot, à un discours de Jacques Chirac prononcé en 2003. Mais ce ne serait pas la première fois que ce procédé aurait été utilisé.

Ce discours, Alain Delchambre l'a prononcé le 19 septembre dernier, mais il n'en était pas l'auteur. Le rédacteur a été congédié, rapportent plusieurs médias jeudi.

"Alain Delchambre n'a pas écrit l'intégralité de son discours", précise le porte-parole de l'ULB, Nicolas Dassonville. "Il a autour de lui une équipe et au sein de celle-ci, une personne se charge plus particulièrement de la rédaction des discours. Le président du CA n'avait pas du tout connaissance que ce texte était inspiré de passages d'autres personnes. Apprenant ces faits graves, Alain Delchambre a immédiatement congédié ce collaborateur".

Le renvoi immédiat s'imposait, alors que l'Université sanctionne très lourdement tout étudiant coupable de plagiat. Pour Alain Delchambre, l'incident est donc clos.

Le site fondé par des étudiants en communication de l'ULB "lapige.be" s'est livré à une comparaison précise des deux textes et à un commentaire sur l'incident. Il faut dire que tous les travaux des étudiants universitaires sont aujourd'hui soumis à un test automatisé de plagiat car à l'heure de Google, la tentation du copier-coller est forte... surtout quand la date de remise du mémoire approche et qu'on n'est pas en avance. Les étudiants plagieurs sont sévèrement sanctionnés et les animateurs de ce site critiquent la différence de traitement entre Alain Delchambre et les étudiants.

Le site lapige.be a détecté d'autres textes apparemment soumis au même procédé douteux. Un discours du Président du Conseil d'administration datant de mars 2013 a même été copié, d'après la comparaison publiée, sur le texte d'un ... mémoire de fin d'étude.

RTBF, avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK