Le député Laurent Louis interpellé puis relâché après une altercation

L'altercation a eu lieu alors que le député était en train de distribuer des tracts et de récolter des signatures, sans autorisation
L'altercation a eu lieu alors que le député était en train de distribuer des tracts et de récolter des signatures, sans autorisation - © Belga

Le député fédéral indépendant Laurent Louis a été interpellé samedi après-midi à Mons à la suite d'une altercation avec des policiers.

Distribuant des tracts électoraux sans autorisation dans le centre-ville, il a refusé de présenter ses papiers aux agents. Dans l'échauffourée qui s'en est suivie, une policière a été poussée au sol.

Un coude cassé chez une policière

L'altercation a eu lieu alors que le député était en train de distribuer des tracts et de récolter des signatures, sans autorisation, dans le centre-ville de Mons, en vue des prochaines élections de mai. Selon les deux médias, le député, qui aurait notamment refusé de présenter ses papiers d'identité, a fait l'objet d'une arrestation administrative puis judiciaire. Un policier a en outre eu le coude cassé à la suite d'une bousculade impliquant un sympathisant du député fédéral.

Laurent Louis a récemment fait l'objet d'un renvoi devant le tribunal correctionnel où il devra répondre d'outrage à l'égard du Premier ministre, de calomnie à l'égard d'un journaliste et de recel de pièces du dossier Dutroux.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK