Le "dangereux terroriste" était juste un joueur de cricket

C'est cette photo qui a déclenché l'avis de recherche
C'est cette photo qui a déclenché l'avis de recherche - © RTBF

Voici quelques jours, sur indication de la Police, tous les médias diffusaient la photo d’un homme annoncé comme « dangereux », déambulant avenue Louise à Bruxelles, porteur de ce qui pourrait être une arme dissimulée. C’était une bévue, lourde de conséquences pour toute une famille.

Le jeune Assim Abassi, un Pakistanais scolarisé et résidant légalement en Belgique où il vit avec ses parents et ses 4 frères et sœurs (son père travaille à l’ambassade du Pakistan), est un joueur de cricket. Le jour où la photo en question a été prise, il se rendait à l'entraînement à Waterloo, il pleuvait, et il avait recouvert sa batte de cricket en bois avec son polo à capuche pour la protéger.

Quand il a vu sa photo dans les médias (accompagnée parfois d’allégations de terrorisme antisémite infondées), il s’est adressé immédiatement aux services de police les plus proches pour expliquer la situation et le malentendu. Une fois sa bonne foi établie, il n’a aucunement été inquiété ni arrêté et l’affaire aurait pu en rester là.

Sauf que l’ambassade du Pakistan a immédiatement licencié le père de Hassim et a retiré leurs passeports à tous les membres de la famille. Avec pour conséquence qu’ils perdent leur droit à résider en Belgique et doivent quitter le territoire dans les 6 jours, affirment-ils. Ils disent de plus craindre pour leur sécurité à leur retour au Pakistan.

Jusqu’à présent ni la police ni les autorités diplomatiques belges ne semblent avoir réagi pour corriger les effets de cette bévue aux conséquences tragiques.

Nora Khaleefeh et Patrick Bartholomé

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK