Le CRIOC boude la réunion au cabinet du ministre Henry

Philippe Henry, ministre wallon de l'Environnement
Philippe Henry, ministre wallon de l'Environnement - © Archive Belga

Le Vif l'Express annonce que l'association de défense des consommateur, le CRIOC a boudé la réunion programmée au cabinet du ministre Philippe Henry. Si le CRIOC ne se présente pas à la réunion postposée au 28 mars, leurs subsides de 165 000 euros pourraient leur être purement et simplement retirés.

La gestion du CRIOC, sa manière qualifiée de peu scientifique pour réaliser ses études ont fait grand bruit voici une quinzaine de jour. La façon de faire de Marc Vandercamen, le très médiatique directeur du CRIOC est mis sur la sellette.

Le ministre Philippe Henry, ministre wallon de l'Environnement a convoqué de toute urgence le centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs à une réunion d’éclaircissement. Le CRIOC ne s'est pas présenté.

Un rapport de l’administration est aussi en chantier. Le ministre souhaite savoir comment les 165 000 euros de subventions sont utilisés par le CRIOC.

Le ministre a rédigé un courrier précisant bien que si l'observatoire boudait une fois de plus la réunion prévue il en serait terminé des subventions allouées.

Le ministre de l'agriculture Carlo Di Antonio a lui aussi demandé un audit exhaustif sur la méthodologie de travail suivie par le CRIOC qui reçoit là 135 000 euros.

Françoise Baré

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK