Le cours de religion ou de morale doit-il devenir une option dans l'enseignement officiel ?

Le cours de religion ou de morale doit-il devenir une option dans l’enseignement officiel ?
Le cours de religion ou de morale doit-il devenir une option dans l’enseignement officiel ? - © BELGA

Le Mouvement Réformateur souhaite que le cours de religion devienne un cours à option dans l’enseignement officiel. Pour être précis, le MR annonce le dépôt d’une proposition de décret visant à porter de une à deux le nombre d’heures obligatoires par semaine de cours de philosophie et de citoyenneté dans l’enseignement officiel et libre non confessionnel. Conséquence, l’heure de cours de religion ou de morale actuellement dispensée deviendrait optionnelle.

Pour l’instant, dans l’enseignement officiel, une heure par semaine de cours de philosophie et de citoyenneté est obligatoire. La deuxième heure est laissée aux choix des parents. Soit une deuxième heure de philosophie soit une heure de religion ou de morale non confessionnelle. Ce système est qualifié de "fiasco" par les libéraux. Le MR souligne qu’il perpétue la séparation entre les élèves et que cela suscite des problèmes d’organisation pour les directions et les enseignants.

Souhaitez-vous que l’enseignement officiel impose la philosophie et la citoyenneté à la place des cours de religion et de morale ? La religion doit-elle devenir une option ou doit-elle rester au programme ? L’actuel système renforce-t-il le communautarisme et la séparation entre les élèves ?

Bertrand HENNE reçoit, dans "Débats Première" ce mercredi 13 décembre dès 12h30,Jacques BROTCHI, député bruxellois MR et sénateur, Tommy SCHOLTES, porte-parole de la Conférence épiscopale de Belgique et Benoit VAN DER MEERSCHEN, secrétaire-général adjoint du Centre d’Action Laïque.

Un débat à (re)voir ici:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK