Le "couloir humanitaire" mis en place par les chrétiens en Italie s'élargit à l'Afrique

Le "couloir humanitaire" mis en place par les chrétiens en Italie s'élargit à l'Afrique
Le "couloir humanitaire" mis en place par les chrétiens en Italie s'élargit à l'Afrique - © GIOVANNI ISOLINO - AFP

Le "couloir humanitaire" mis en place par des communautés chrétiennes avec la bénédiction des autorités italiennes pour faire venir des réfugiés syriens s'est élargi jeudi avec l'arrivée à Rome de 25 demandeurs d'asile africains.

"C''est devenu LE projet, la voie de l'avenir", a salué Mario Morcone, chef de cabinet du ministre de l'Intérieur, en accueillant les 25 ressortissants somaliens, érythréens et sud-soudanais arrivant d'Ethiopie.

L'expérience des "couloirs humanitaires" a été lancée en février 2016 par la communauté catholique de Sant'Egidio, la Fédération des Eglises évangéliques italiennes et l'Eglise vaudoise.

Elle a permis jusqu'à présent l'arrivée d'un millier de Syriens réfugiés au Liban. Les protocoles déjà signés prévoient de faire venir 1.000 Syriens de plus et 500 Africains réfugiés en Ethiopie.

Un programme similaire est en cours en France et en projet en Belgique, et cible particulièrement les personnes les plus vulnérables, musulmans comme chrétiens. Celles-ci sont sélectionnés - la vulnérabilité étant le premier critère - dans les camps de réfugiés sur place, et sont amenés par avion en Europe, avec des papiers leur permettant d'entrer dans le pays et d'y demander l'asile.

En Belgique, 150 réfugiés syriens de Turquie et du Liban seront accueillis progressivement à partir de Noël, selon un protocole d'accord signé mercredi dernier par le secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken et les représentants des cultes reconnus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK