Coronavirus : le Conseil national de Sécurité est réuni depuis 8 heures ce matin, à quoi devons-nous nous attendre ?

Le Conseil national de sécurité se tiendra à 8 heures.
Le Conseil national de sécurité se tiendra à 8 heures. - © POOL ALEXIS HAULOT - BELGA

Le Conseil national de Sécurité est réuni depuis ce mercredi matin à 8 heures pour prendre des décisions sur ce qui sera la phase 5 du déconfinement.

Voici les sujets qui seront sans doute sur la table de négociation.

Élargir les rassemblements ?

Le CNS prendra-t-il une décision sur l’élargissement des rassemblements autorisés ? On va certainement en discuter selon le ministre-président flamand Jan Jambon. Lui souhaite que la limite actuelle de 200 personnes en intérieur et de 400 en extérieur soit élargie. Mais il n’est pas certain que ce soit le choix prôné par le CNS.

S’agglutiner dès à présent en discothèque ou faire la ola épaule contre épaule dans les stades pourrait être problématique. En revanche, il n’est pas exclu que certaines foires et salons puissent être mis sur les rails ou que, du moins, des perspectives soient dessinées pour les jours ou les semaines à venir.

Donner un horizon aux foires et salons

La procédure en référés que Febelux, la fédération des organisateurs d’événements et congrès, et cinq de ses membres ont introduite contre le gouvernement afin de pouvoir reprendre le travail dans de meilleures conditions dès le 1er août, sera plaidée jeudi. "Entre-temps, nous espérons des perspectives plus claires lors du prochain Conseil national de sécurité", a indiqué Dirk Van Roy, administrateur de l’association sectorielle et CEO d’EasyFairs Belgium preuve il en est que le sujet pourrait être évoqué ce matin.

Les cinémas ne veulent plus de masques

La Fédération des cinémas de Belgique (FCB) exhorte le Conseil national de sécurité (CNS) à reconsidérer mercredi la mesure imposant le port du masque buccal pendant la projection de films. La décision a provoqué une chute importante du nombre de visiteurs et rend impossible une exploitation rentable des cinémas, alerte mardi la Fédération dans un communiqué.

Les indices qui inquiètent

Pour l’essentiel, le CNS va surtout se concentrer sur ces indices qui commencent à poindre et qui inquiètent. Le nombre de nouvelles contaminations est en hausse. Des foyers réapparaissent notamment en Flandre. La lassitude des contraintes, le relâchement des normes de sécurité, les retours de vacances préoccupent les experts.

Il serait donc logique que le CNS prenne les devants pour ne pas être débordé par une reprise de la pandémie et qu’il trace les contours d’un dispositif plus ciblé que celui appliqué jusqu’ici : confinement local, par petites zones, sur le modèle observé dans les pays voisins où le Covid-19 donne des signes de reprise.

Marius Gilbert était notre invité au JT du 14 juillet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK