Le comité de concertation s'accorde sur la mise aux enchères des licences 5G

Le comité de concertation rassemblant gouvernement fédéral et entités fédérées a posé mercredi une nouvelle étape dans le déploiement de la 5G, le réseau de téléphonie mobile de 5e génération.

Le Codeco a en effet approuvé un projet de loi de la ministre des Télécoms Petra De Sutter (Groen) concernant la mise aux enchères des licences 5G. 

Les arrêtés royaux reliés au projet seront, eux, soumis à l'avis du Conseil d'Etat après vote par le Parlement, indique le cabinet du Premier ministre.

La clé de répartition de ces revenus sera tranchée ultérieurement, "après l'organisation de la mise aux enchères". Cette enchère est prévue pour le printemps 2022.

Les arrêtés royaux doivent permettre l'entrée éventuelle d'un quatrième acteur télécom et réglementer également tout le cadre qui l'entoure. Le comité de concertation se réunira ensuite pour étudier l'avis du Conseil d'État et décider s'il y aura un quatrième opérateur et quelles conditions y seront attachées. Ce nouveau comité de concertation pourrait éventuellement avoir lieu juste avant les vacances d'été.

Citymesh et l'entreprise IT limbourgeoise Cegeka ont annoncé la semaine dernière leur candidature officielle pour devenir le quatrième opérateur télécom sur le marché belge, aux côtés de Proximus, Orange et Telenet. Les deux sociétés ont déjà uni leurs forces l'année dernière pour proposer une offre télécom pour le marché des entreprises, mais souhaitent désormais également se concentrer sur le marché grand public. Selon Citymesh, le régulateur, l'IBPT, a déjà formulé un avis positif. Citymesh et Cegeka visent le spectre complet, où ils auraient la même capacité que Proximus.

La ministre Petra De Sutter se réjouit qu'une nouvelle étape ait été franchie dans le dossier 5G. "C'est un dossier important pour notre pays et l'Europe, car le déploiement de la 5G a également un effet direct sur le plan de relance belge après la crise du coronavirus", a-t-elle déclaré. "L'importance est donc énorme tant pour nos entreprises que pour nos consommateurs."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK