Le CHU St-Pierre inaugure une première unité long séjour pour les patients tuberculeux

Le CHU St-Pierre inaugure une première unité long séjour pour les patients tuberculeux
Le CHU St-Pierre inaugure une première unité long séjour pour les patients tuberculeux - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Saint-Pierre de Bruxelles a inauguré ce mercredi matin une unité de long séjour pour les patients tuberculeux. Il s’agit d’une première en Belgique. L’unité Derscheid, du nom du fondateur de la Ligue contre la Tuberculose, accueillera ses premiers patients début octobre.

La tuberculose est une maladie contagieuse causée par une bactérie. Son incidence reste stable et basse en Belgique mais des formes dites multi-résistantes et nécessitant un traitement plus long et complexe ont émergé.

Le CHU Saint-Pierre est reconnu comme un centre de référence pour la prise en charge de la maladie. En collaboration avec le service de pneumologie et les associations FARES (Fonds des affections respiratoires) et VRGT (Vlaamse Vereniging voor Respiratoire Gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding), ce sont chaque année entre 100 et 200 patients atteints de tuberculose qui y sont hospitalisés.

Une unité à vocation sociale

Cette maladie touche plus particulièrement les grandes villes. La proportion de patients sans domicile fixe ou en grandes difficultés socio-économiques a augmenté ces dernières années jusqu’à atteindre en 2017 28% des patients tuberculeux à Bruxelles.

La guérison implique de respecter une phase d’hospitalisation en isolement respiratoire strict, suivie d’une longue période de prise en charge médicale sans hospitalisation. Cette dernière étape constitue une période à risque de décrochage médical. "Si le patient ne se soigne plus, on a perdu tout ce qui avait été fait", explique le Dr Marie-Christine Payen.

Cette responsable de la nouvelle unité met en exergue l’ambition sociale du projet. "L’unité répond à ce problème. […] C’est un projet-pilote de dix lits. S’il démontre son efficacité, peut-être que le ministère décidera de créer d’autres unités en Flandre ou en Wallonie. Si Bruxelles est la ville la plus touchée en Belgique, Anvers et Liège comptent aussi de nombreux patients tuberculeux."

L’unité Derscheid pourra accueillir dix patients qui sont sortis de la phase aiguë de la maladie. Ils seront soit entrés en période d’isolement respiratoire soit dans la dernière phase de traitement mais dans l’impossibilité de suivre le continuum de soins nécessaires par leurs propres moyens.

Ce nouveau bâtiment comporte deux étages reliés par un ascenseur. Au premier niveau, les chambres des patients sont séparées de la zone réservée au personnel soignant. Le second niveau dispose d’une vaste terrasse. Cet étage est dédié aux activités récréatives et psycho-éducationnelles (bibliothèque, ordinateurs, salle d’ergothérapie et de fitness, salle à manger).

Au-delà de la prise en charge médicale, l’ambition est de mettre ces longs séjours à profit pour contribuer à la réinsertion sociale des patients.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK