Le chat de midi: droit de grève, faut-il instaurer un service minimum?

Les conséquences de la grève de Swissport pourraient encore durer plusieurs jours.
Les conséquences de la grève de Swissport pourraient encore durer plusieurs jours. - © BELGA / LAURIE DIEFFEMBACQ

La grève des bagagistes de Zaventem et ses conséquences sur l’ensemble des transports aériens en Belgique a soulevé une nouvelle fois la question de l’instauration d’un service minimum à prester lors de conflits sociaux.

A la Stib, dans les prisons aux TEC ou à la SNCB, la question se repose régulièrement dans la presse et au sein des partis. L’obligation d’un service minimum introduit-elle une limitation du droit de grève?  Serait-elle efficace ? A qui incombe la responsabilité politique et économique des  mouvements de personnel?

Toutes ces questions et celles liées au droit de grève seront abordées par  le sociologue Jean Vandewattyne, collaborateur au CRISP et chargé de cours aux universités de Mons et de l’ULB.   

J-Cl V.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK