Le centre Perex traite toutes les infractions de vitesse en Wallonie

 

D'autres boîtiers arriveront bientôt à Charleroi, Petit Roeulx, Maisières et Thieu... Une trentaine doivent être opérationnels cette année avec 16 caméras voyageant de l'un à l'autre.

Et pour traiter les infractions, un seul centre en Wallonie, à Namur, le centre Perex. Il abrite l’unité de la police fédérale qui surveille les routes et rédige les PV pour excès de vitesse, défaut de contrôle technique ou d'assurance.

Cette unité a été inaugurée ce vendredi. Olivier Libois dirige la police administrative. Il explique au micro de la RTBF : "Nous avons dans ces nouvelles infrastructures, qui sont mises à disposition par la Région wallonne pour la police fédérale, le centre régional de traitement qui pour l’ensemble de la Wallonie s’occupe de la retranscription des procès-verbaux d’infraction de vitesse".

Auparavant, chaque unité provinciale de circulation devait y consacrer du personnel. La centralisation du traitement a libéré des agents pour les interventions de terrain. Aujourd'hui, avec son infrastructure encore agrandie, le centre Perex fait aussi offre aux zones de police locales.

"On leur propose de traiter également les infractions qu’elles auraient constatées", explique Olivier Libois.

Et le service est quasi gratuit. Ce qui pourrait séduire des zones de police locales qui gèrent parfois un budget à la corde.

Carl Defoy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK