Le cdH veut sanctionner les participants aux grèves sauvages dans les TEC

La nouvelle majorité wallonne MR-cdH a inscrit dans son programme le service minimum qui s'appliquerait lorsqu'une grève est annoncée dans les TEC. Mais, comme l'explique le quotidien Le Soir, le cdH veut aussi s'occuper des grèves sauvages. Ce parti devrait défendre la semaine prochaine une proposition de résolution, un texte qui demanderait des sanctions dans le cas d'une telle grève.

"C'est une initiative qui est prise dans le cadre de la déclaration de politique régionale qui a été adoptée. Nous souhaitons qu'il y ait des sanctions qui soient apportées à l'égard de certains fauteurs de troubles qui perturbent les transports en commun et qui font en sorte que les usagers sont pris en otage" explique à la RTBF Dimitri Fourny, chef de groupe cdH au parlement wallon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK