Le CD&V ne s'oppose plus à l'indexation des loyers

Les chrétiens-démocrates flamands ont longtemps estimé logique que le saut d'index, auquel les salaires sont soumis, s'applique également aux loyers vu la perte de pouvoir d'achat encourue par les locataires. La position du parti, opposée à celle de la N-VA sur la question, semble toutefois avoir changé.

Dans l'entretien, également relayé par De Standaard, Kris Peeters laisse entendre que les loyers ne seront pas soumis au saut d'index. "Nous n'appliquerons pas de saut d'index aux loyers, mais il est toujours possible de faire contribuer les propriétaires qui mettent leur bien en location ou possèdent plusieurs habitations via d'autres mesures", explique-t-il. "Celles-ci seront déposées prochainement sur la table", poursuit le vice-Premier ministre, en faisant allusion aux discussions menées actuellement sur le tax-shift.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK