Le CD&V garde sa confiance en Yves Leterme et Kris Peeters

RTBF
RTBF - © RTBF

Le CD&V vit des heures difficile. La décision d'entamer les négociations communautaires et la rupture du cartel avec la NV-A passent mal auprès de la base

Hier, une assemblée générale des parlementaires a, malgré ces tensions, renouvelé la confiance notamment en Yves Leterme et Kris Peeters. La réunion visait notamment à préparer le congrès de ce samedi, un congrès qui devait initialement servir à lancer la campagne pour les régionales de juin 2009 mais lassemblée d'hier a décidé que ce serait aussi un congrès d'actualité au cours duquel la direction du parti devra s'expliquer.Après Yves Leterme dans l'après midi, Marianne Thyssen, la présidente du CD&V l'a répété: le cartel est bel et bien mort et enterré.Mais le CD&V cherche aussi à éviter à tous prix une nuit des longs couteaux en interne. Le top du parti s'est rallié sur une ligne, pour défendre l'option prise ce week-end.C'est ce discours que la direction des chrétiens démocrates flamands tiendra samedi lors de son congrès, pour tenter de calmer la fronde qui se répand à la base du parti. 

Lire aussi : CD&V - objectif : resserrer les rangs !  

Consultez tous les articles à propos de cet épisode de la crise politique dans notre dossier: "La N-VA se retire (septembre 2008)"

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK