Le CCOJB poursuit à son tour l'ancien député Laurent Louis

Laurent Louis lors d’une manifestation de son parti le 13 mai 2014
Laurent Louis lors d’une manifestation de son parti le 13 mai 2014 - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le Comité de Coordination des Organisations juives de Belgique (CCOJB) a donné mandat à ses avocats de citer l'ancien député fédéral Laurent Louis devant le tribunal correctionnel compétent pour ses propos "négationnistes et antisémites" proférés sur son blog le 9 juin dernier, a indiqué vendredi soir le Comité dans un communiqué.

La Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA) avait également annoncé mardi le dépôt d'une plainte contre M. Louis pour infraction à la loi du 23 mars 1995 "tendant à réprimer la négation, la minimisation, la justification ou l'approbation du génocide commis pendant la Seconde Guerre mondiale par le régime national-socialiste allemand".

Sur son site internet, M. Louis avait notamment écrit: "Certes Jean­-Marie Le Pen a dit que les chambres à gaz n'étaient qu'un détail de l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale et cela peut choquer mais en y réfléchissant un peu, est-ce si faux que cela? Quand on étudie les travaux du professeur Faurisson (militant négationniste français, NDLR) par exemple, il y a de quoi penser que cette affirmation est bien plus proche de la réalité que de l'offense. (...) Je revendique ma liberté de penser, ma liberté de poser des questions, quitte à mettre en doute l'Histoire qu'on nous impose."

"Les propos négationnistes et antisémites, ne sont pas des opinions mais des délits. Le CCOJB a toujours souhaité à leur encontre une tolérance zéro de la part de nos cours et tribunaux", souligne le Comité de Coordination des Organisations juives de Belgique.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK