Le Bureau du Plan va chiffrer les priorités des partis pour les élections de mai 2019

Cet exercice devrait inciter les partis politiques à réfléchir notamment à des mesures vraiment quantifiables.
Cet exercice devrait inciter les partis politiques à réfléchir notamment à des mesures vraiment quantifiables. - © DIRK WAEM - BELGA

La campagne pour les élections de mai 2019 se prépare activement dans les QG des partis. D'ici peu les programmes de chacun d'entre eux seront dévoilés. A ce propos, il n'est pas toujours facile pour l'électeur d'y voir clair.

Les propositions des partis sont-elles réalistes ? Ont-elles une vision à long terme ? Quel sera leur impact dans 6 ans par exemple? Le Bureau du Plan s'est donné pour mission de chiffrer les priorités des partis politiques avant les élections de mai prochain.

C'est une première en Belgique. C'est en fait l'application de la loi sur le chiffrage des programmes électoraux, une loi de 2014.

Le Bureau du Plan, organisme indépendant d'intérêt public, va donc étudier les mesures proposées par les 13 partis représentés à la Chambre. Pour la fin de ce mois, ils devront remettre leur liste de priorités, et les mesures destinées à les mettre en pratique. Chaque parti désignera un responsable qui restera en contact avec le Bureau du Plan.

Il s'agira bien sûr de rentrer un nombre raisonnable de mesures même si le personnel du Bureau du Plan sera constamment sur le pont.

La sélection des meures se fera jusqu'en février. Un mois plus tard : le projet de chiffrage sera établi, et il y aura ensuite une concertation.

Cet exercice devrait inciter les partis politiques à réfléchir notamment à des mesures vraiment quantifiables.

Les résultats seront publiés un mois avant les élections, le 26 avril.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK