Le budget fédéral voté en commission, première étape d'une fin d'année chargée

Le chef de groupe PS, Ahmed Laaouej: "Je m'inquiète: aurons-nous le temps d'analyser ces textes complexes?"
Le chef de groupe PS, Ahmed Laaouej: "Je m'inquiète: aurons-nous le temps d'analyser ces textes complexes?" - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

La commission des Finances et du Budget de la Chambre a approuvé mardi, majorité contre opposition, le budget 2018. Il reviendra mercredi prochain en séance plénière.

La majorité est toutefois loin d'avoir terminé ses travaux de fin d'année. Des projets de loi importants doivent encore être déposés, en particulier la réforme de l'impôt des sociétés et la taxe des comptes-titres. Le Conseil d'Etat a déjà remis ses avis sur les textes. Une étude de la Banque nationale sur la réforme de l'impôt des sociétés sera transmise mercredi au gouvernement qui se réunira en comité restreint sur le temps de midi.

Prêt (ou pas) pour la fin de l'année?

L'opposition a exprimé ses doutes sur les chances de boucler ces chantiers avant la fin de l'année. Elle n'entend pas que les débats sur ces deux réformes soient menés à la hussarde, a-t-elle averti.

"Je m'inquiète: aurons-nous le temps d'analyser ces textes complexes?" a souligné le chef de groupe PS, Ahmed Laaouej.

"Il faudrait que le gouvernement soit clair en nous disant qu'il n'est pas possible d'aboutir avant la fin de l'année", a renchéri Georges Gilkinet (Ecolo-Groen).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK