Le budget 2012 est bouclé, vive le budget 2013

Le budget 2012 est bouclé, vive le budget 2013
Le budget 2012 est bouclé, vive le budget 2013 - © BENOIT DOPPAGNE (belga)

Le gouvernement est désormais en roue libre, le Parlement est en vacances. Mais la rentrée s'annonce chargée avec, bien sûr, les élections communales et provinciales le 14 octobre, mais également la préparation du budget 2013.

Apparemment, l’effort budgétaire à fournir en 2013 n’aura rien de comparable avec celui de 2012: 13 milliards, pour rappel, cette année et beaucoup moins l’an prochain. Certains parlaient de 3 à 5 milliards d’efforts. Steven Vanackere, le ministre des Finances, se veut prudent mais optimiste: "Je crois qu’il y a toutes les chances aussi avec les décisions qu’on vient de prendre, notamment aussi au niveau de soutenir toutes les chances d’une relance, d’une croissance. Je crois qu’on pourrait quand même encore avoir un chiffre bien en dessous de ce que vous venez de citer."

Même tonalité chez Olivier Chastel, le ministre du Budget: "Puisque le déficit annoncé par la Belgique en 2013 ne sera plus que 2,15 %, c’est donc un pas supplémentaire vers l’équilibre, c’est donc, c’est vrai, des efforts supplémentaires à réaliser de l’ordre de 2,5-3 milliards."

Dans le même temps, même si Steven Vanackere se réjouit de la baisse des taux, il tient à rappeler un montant qui laisse songeur: "Aujourd’hui, nous allons quand même encore dépenser en un an 12,2 milliards en termes de charges d’intérêt."

Rendez-vous, et verdict, pour le budget 2013 en octobre, mais sans doute après les élections du 14.

Marc Sirlereau

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK