Le Brexit, ce sont aussi de nouveaux emplois en Belgique

Les formalité douanières avec le Royaume Uni vont probablement ralentir le trafic dans les ports
Les formalité douanières avec le Royaume Uni vont probablement ralentir le trafic dans les ports - © DIRK WAEM - BELGA

Avec le Brexit, les échanges commerciaux entre l’Europe et le Royaume Uni vont se compliquer. Pour éviter que le rétablissement de la frontière ne cause trop de difficultés, il va falloir préparer le transit des marchandises avec le plus d’efficacité possible.

A ceux qui cherchent un emploi, le Forem propose de saisir cette opportunité : il lance des formations de "déclarant en douane".

Un an de répit

Aujourd’hui, exporter des produits de ou vers la Grande Bretagne ne pose pas de problèmes particuliers. C’est juste un voyage à organiser. Et il en ira encore ainsi pendant un an.

Mais une fois cette période de transition terminée, les formalités douanières vont probablement doubler. Comme l’explique Florence Angelici, du SPF Finances, "il y aura une déclaration en douane, des droits à payer et éventuellement des contrôles physiques."

Agences en douane

Tout ceci risque d’engorger les contrôles. Pour y faire face, la douane a déjà recruté et forme du personnel supplémentaire. Mais les agences spécialisées qui préparent les démarches et permettent d’accélérer les contrôles aux frontières vont aussi être mises à contribution.

Opportunité

C’est finalement la seule bonne nouvelle. Le Brexit va probablement détruire des milliers d’emplois en Belgique mais, même dans ces circonstances, il y a des opportunités à saisir : les agences en douane recherchent en effet du personnel.

Formations en Hainaut et à Liège

Voilà pourquoi le Forem se lance dans les prochains jours dans des formations de déclarants en douane. Trois sessions seront organisées par les Centres de compétence du Forem à Bierset, Estaimpuis ou Houdeng-Goegnies.

Une fois formés, ces futurs agents s’occuperont des démarches et documents administratifs nécessaires pour que les transporteurs puissent passer plus rapidement la frontière avec la bénédiction des services douaniers.