Le bâtiment anversois de DPG Media rouvert après avoir été partiellement évacué

Le bâtiment de DPG Media, à côté de la gare centrale d'Anvers, a été rouvert après avoir été fouillé. Il avait été évacué lundi après-midi à la suite d'une lettre de menace, a indiqué la police locale. Le cordon de sécurité autour du bâtiment a lui aussi été levé en soirée.

DPG Media édite notamment De Morgen et Het Laatste Nieuws. Le groupe a également dans son giron la chaîne privée flamande VTM.

L'évacuation du bâtiment anversois a poussé cette dernière a diffusé son journal télévisé, lundi soir, d'un studio d'urgence à Vilvorde.

La menace à l'encontre du bâtiment ne venait pas de sympathisants du fugitif Jürgen Conings mais de l'organisation néerlandaise Dutch Anonymous Freedom Fighters, a affirmé le journaliste de VTM, Faroek Özgünes, lundi soir dans le journal télévisé de la chaîne commerciale flamande. La police néerlandaise aurait averti ses collègues belges de la menace.

La police a fait évacuer le bâtiment et a effectué un ratissage, mais celui-ci n'a rien donné. Les lieux ont ensuite été libérés mais une surveillance policière est toujours en place sur le site, car il n'est pas exclu qu'il y ait toujours une menace venant de l'extérieur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK