Le badge d'accès d'Alain Destexhe au Conseil de l'Europe désactivé pour avoir violé le code de conduite

 

 

Le MR Alain Destexhe n'est plus autorisé à entrer dans les bâtiments du Conseil de l'Europe à Strasbourg, a déclaré Petra De Sutter, la président du Comité de direction du Conseil, jeudi. Son badge a été désactivé parce qu'il aurait violé le code de conduite des parlementaires dans le cas de l'Azerbaïdjan.

Alain Destexhe et l'ancien député Stef Goris (Open Vld, plus tard LDD) ont créé en 2010 une organisation à but non lucratif qui aurait rédigé des rapports positifs sur les élections en Azerbaïdjan, alors que les deux étaient encore à l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Les deux nient qu'ils ont été soudoyés, mais une commission d'enquête du Conseil a conclu il y a deux semaines qu'ils avaient violé le code de conduite des parlementaires. 

Le Comité du Conseil de l'Europe a ensuite été autorisé à examiner les sanctions pour les personnes impliquées, aux côtés de Destexhe et Goris, des dizaines d'autres, y compris des parlementaires actifs. Pour Destexhe, qui a démissionné de la réunion l'année dernière, il a déjà été décidé de désactiver son badge et de lui interdire l'accès aux bâtiments, explique Petra De Sutter, qui préside le comité.

La procédure est toujours en cours pour les membres actifs qui pourraient par exemple perdre leur droits de vote.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK