Laurette Onkelinx (PS): "Un BHV climatique" menace le gouvernement Michel

Laurette Onkelinx (PS):  "Un BHV climatique" menace le gouvernement Michel
Laurette Onkelinx (PS): "Un BHV climatique" menace le gouvernement Michel - © KURT DESPLENTER - BELGA

Débat animé aux questions orales à la Chambre, à propos de la situation de non-accord belge sur la répartition de l'effort en matière climatique. Marie-Christine Marghem (MR), la ministre de l'Energie, a récemment annoncé un accord entre les différentes régions du pays, pour une position commune belge, à propos du "burden sharing": la manière de se répartir l'effort climatique. Le gouvernement bruxellois et le gouvernement wallon ont donné leur feu vert à cet accord interministériel. La région flamande renâcle, estimant être lésée.

"Il s'agit d'un projet d'accord", déclare le Premier ministre Charles Michel à la Chambre. Il estime qu'il y a une différence entre "un accord" et un "projet d'accord". 

L'opposition a réagi. La cheffe de groupe PS, Laurette Onkelinx regrette l'intervention du Premier ministre, en prévenant: "Un BHV climatique" risque de mettre à mal le gouvernement Michel, a-t-elle déclaré.

Dans un tweet, la co-présidente d'Ecolo, Zaki Khattabi, souligne, elle, la cacophonie au sein du gouvernement (et du MR):

Un accord avait été engrangé entre les Régions et le Fédéral, déclarait samedi la ministre bruxelloise de l'Énergie et de l'Environnement, Céline Frémault (cdH) qui présidait les débats sur le "burden sharing".

Mercredi, déjà, la N-VA disait tout le mal qu'elle pensait de l'accord dévoilé, alors que la ministre fédérale en charge de l’Environnement, Marie-Christine Marghem (MR), avait bien participé aux débats et à la conclusion de l'accord mis en avant par la ministre bruxelloise. Marie-Christine Marghem qui semblait aussi faire un pas en arrière, parlant, mercredi, de "projet d'accord".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK