Laurent Ledoux assure que Charles Michel a menti ce jeudi au Parlement

Laurent Ledoux, Président démissionnaire du SPF Mobilité, est entré en guerre ouverte avec celle qui fut sa ministre. Il a décidé de ne rien lâcher.
8 images
Laurent Ledoux, Président démissionnaire du SPF Mobilité, est entré en guerre ouverte avec celle qui fut sa ministre. Il a décidé de ne rien lâcher. - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Selon Laurent Ledoux, l'ex-patron de l’administration en charge de la Mobilité, des documents attestent, contrairement à ce qu’ont déclaré le Premier ministre et Jacqueline Galant, que le Cabinet Galant a bien été informé du rapport d’audit de la Commission européenne.

"Ainsi, à ma demande, une réunion a été organisée le 27 mars 2015 avec le cabinet pour discuter des résultats préliminaires de l’audit de la Commission. Je n’ai pas pu moi-même participer à la réunion mais y étaient présents Nathalie Dejace, DG ai de la DGTA, Michel Van Opstal, responsable du service Sûreté de la DGTA, Dominique Laurent, Chef Cab Adjointe de Galant et René Heinz, conseiller du Cabinet Galant. " (Voir le document ci-dessous).

Un autre document fourni par Laurent Ledoux prouve, selon lui, que le rapport d’audit final de la Commission européenne a été transmis depuis son bureau au cabinet Galant, en date du 26 juin 2015. Ce rapport lui est parvenu le 29 juin. (Voir le document ci-dessous)

Ces documents vont à l’encontre de ce qu’a déclaré Charles Michel lors de la séance des questions orales à la Chambre ce jeudi après-midi. Il y avait a notamment dit: "Nous prenons tous très au sérieux la sûreté et la sécurité dans les aéroports. (...) J'ai été informé par la presse mercredi des deux rapports de la Commission européenne. J'ai demandé qu'on m'informe des rapports en question. (...) Les informations n'ont pas été transmises au cabinet de la ministre. La Commission envoie ces rapports à deux fonctionnaires de la DGTA. Ces rapports n'ont pas été communiqués au gouvernement. Il ne nous a été communiqué qu'un suivi ".

En soirée, des députés ont demandé le retour du Premier ministre et de Jacqueline Galant dans l'enceinte du Parlement pour répondre à de nouvelles questions. Charles Michel n'étant pas disponible jeudi en soirée, la commission Infrastructure du parlement se réunira vendredi avec la ministre Jacqueline Galant. 

Les preuves, selon Laurent Ledoux

Laurent Ledoux présente encore une série de quatre documents (ci-dessous) qui, selon lui, apportent la preuve qu’après la parution du rapport définitif de la Commission européenne, des échanges sur ce rapport ont bien eu lieu entre le cabinet et l'administration. Et à eux-seuls, estime l’ancien patron du SPF Mobilité, ces échanges prouvent que le cabinet a bien eu ce rapport entre les mains.

 

Françoise Bertiaux (MR): " J’espère que ce n’est pas un faux "

Invitée sur le plateau de Jeudi en Prime, Françoise Bertiaux, cheffe de groupe MR au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et députée bruxelloise, a réagi à chaud à l’accusation portée par le haut fonctionnaire.  A la question: "Un nouveau document semble indiquer que Jacqueline Galant avait été informée d’un premier rapport européen", la députée MR répond : "J’espère que ce n’est pas un faux, un document contesté. On écoutera l’explication qui sera donnée, je n’ai pas d’a priori, j’ai découvert l’info avec vous".

Sur les réponses fournies par Jacqueline Galant devant le Parlement dans l’après-midi de jeudi, l’élue bruxelloise précise: "J’ai entendu la réponse du Premier ministre. Jacqueline Galant fait toujours partie du gouvernement. J’ai entendu la réponse extrêmement forte de notre Premier ministre .Je pense que dans le contexte que nous vivons en Belgique, au-delà d’un débat sur les documents, autour d’une démission d’un haut fonctionnaire, quelque chose de grave s’est produit . Le Premier ministre dit clairement vouloir toute la clarté, toute la vérité, il met tout à plat. Je pense que c’est au-dessus de tout, c’est de l’intérêt de l’Etat..."

Plus de clarté devrait précisément être apportée vendredi en commission d'Infrastructure, en présence de Jacqueline Galant et sans doute du Premier ministre. 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK