Laurence Bovy dépose un recourt contre sa deuxième éviction à la tête du SPFI

Laurence Bovy photographiée en 2010 en commission de la Chambre.
Laurence Bovy photographiée en 2010 en commission de la Chambre. - © ERIC LALMAND - BELGA

La présidente du conseil d'administration de la Société fédérale de participations et d'investissements (SFPI, l'un des bras financiers de l'État fédéral), Laurence Bovy (étiquetée PS), a déposé un recours au Conseil d'État pour qu'il annule un nouvel arrêté royal l'évinçant de ce poste au profit de Laurence Glautier, cheffe de cabinet du président du MR Olivier Chastel, indique ce vendredi L'Écho.

Laurence Bovy, ex-cheffe de cabinet de l'ancienne vice-Première ministre PS Laurette Onkelinx, avait déjà été dégommée une première fois et réinstallée en juillet dernier après décision du Conseil d'État, qui avait pointé du doigt l'absence de motivation de la révocation.

Elle a depuis été auditionnée deux fois, avant que le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) ne reprenne un arrêté la remerciant, tout en la gardant comme administratrice.

Laurence Bovy conteste les motivations de ce second arrêté, l'évinçant au milieu de son mandat de cinq ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK