Fausse alerte au Lycée Maria Assumpta de Laeken, les élèves ont réintégré l'école

Le Lycée Maria Assumpta, à Laeken.
Le Lycée Maria Assumpta, à Laeken. - © Google Maps

Quelque 750 élèves et enseignants de la section secondaire et fondamentale du Lycée Maria Assumpta à Laeken, évacués mardi matin en raison d'une alerte à la bombe, ont réintégré l'établissement où rien de suspect n'a été détecté, a indiqué la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles.

Mardi dernier, une alerte à la bombe avait déjà été déclenchée dans les sections secondaires et fondamentales francophones du même établissement, qui avait été également été évacué. Sa fouille n'avait toutefois rien relevé de suspect.

Deux autres écoles bruxelloises font par ailleurs l'objet d'une alerte à la bombe ce mardi. Il s'agit de l'Athénée royal Leonardo Da Vinci situé rue Chomé-Wyns et à l'école fondamentale libre Saint-François-Xavier de la rue Eloy qui sont tous deux situés à Anderlecht. Quelque 450 élèves ont été évacués et un chien détecteur d'explosifs s'est rendu sur les lieux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK