La Wallonie réalise un emprunt d'un milliard d'euros pour couvrir les besoins de financement à venir

La Wallonie réalise un emprunt d’un milliard d’euros pour couvrir les besoins de financement à venir
La Wallonie réalise un emprunt d’un milliard d’euros pour couvrir les besoins de financement à venir - © BRUNO FAHY - BELGA

La Wallonie a réalisé mercredi un emprunt d’un milliard d’euros sur les marchés financiers, a annoncé le ministre wallon du Budget Jean-Luc Crucke (MR).

Selon le ministre, cette opération vise, déjà, à couvrir les besoins de financement de 2021, la Wallonie ayant pu bénéficier de conditions de marché particulièrement attractives, ce qui justifie l’anticipation.

"Cette professionnalisation de la gestion permet des gains conséquents mais également une reconnaissance de la qualité de gestion de la Région", a-t-il commenté par voie de communiqué.

Toujours d’après M. Crucke, la Wallonie a pu bénéficier, dans le cadre de cet emprunt d’un milliard d’euros, d’un important cahier d’ordre, pour un montant total de 4,2 milliards avec un taux de 0,703% à 30 ans.

"Cela veut donc dire qu’on avait le choix des investisseurs et de leurs qualités. Un tel attrait témoigne clairement de la confiance des marchés par rapport à la stratégie de financement adoptée" a-t-il ajouté.

Cette opération marque la fin des opérations de financement de la Wallonie pour l’année 2020. Ces opérations s’élèvent à un total de 5,3 milliards, dont environ 1,2 milliard en préfinancement de 2021.

"2020 a été compliquée et nous ne savons pas ce que 2021 nous prépare. Nous partons du principe qu’il faudra financer un total proche de 4,6 milliards en 2021. Ici, nous anticipons aux meilleures conditions possibles. Nous considérons cela comme de la saine gestion, réalisée par des équipes professionnelles. C’est la première fois que la Wallonie préfinance à une telle échelle l’année suivante. C’est une bonne chose pour l’avenir et les conditions de financement sont excellentes", a conclu le ministre wallon du Budget.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK