La Wallonie investit 8,9 millions d'euros dans l'appel à projets "Ecoles numériques"

La Wallonie investit 8,9 millions d'euros dans l'appel à projets "Ecoles numériques"
La Wallonie investit 8,9 millions d'euros dans l'appel à projets "Ecoles numériques" - © Belga

En 2020, la Région wallonne investira 8,9 millions dans l’appel à projets "Ecoles numériques", a indiqué mercredi Willy Borsus, vice-président du gouvernement wallon et ministre du Numérique. Ce budget doit permettre à 500 lauréats de réaliser un projet pédagogique en disposant de l’équipement numérique adéquat.

Plus de 1700 équipes pédagogiques ont déjà été équipées en matériel numérique via ce programme depuis 2012. Ce sont ainsi plus 25 millions d’euros qui ont été investis et 32.000 équipements fournis.

Aujourd’hui, la Wallonie veut passer à la vitesse supérieure et intensifier l’inscription des établissements dans une dynamique de transformation numérique. En outre, le budget conséquent libéré doit permettre d’impliquer plus de corps enseignants.

"Tout projet devra s’inscrire harmonieusement et durablement dans le projet pédagogique de l’établissement, afin d’enraciner et de pérenniser des pratiques pédagogiques exploitant le numérique ou éduquant au numérique", précise la Région wallonne.

Cet appel s’intègre dans la stratégie Digital Wallonia, qui incarne l’ambition numérique de la Wallonie. Les candidatures peuvent être soumises jusqu’au 4 mars à 22h00 via le site www.ecolenumerique.be. Les projets retenus se verront ensuite fournir le matériel et les logiciels adaptés, repris dans un catalogue prédéfini par le gouvernement.

"Les compétences numériques sont un enjeu de compétitivité critique pour la Wallonie", a encore souligné Willy Borsus. "De très nombreuses entreprises éprouvent des difficultés à recruter des profils disposant de ces compétences. De nouveaux métiers qui intégreront systématiquement le numérique, que cela soit dans ses dimensions technologiques ou sociétales, émergeront aussi demain."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK