La Wallonie devrait engranger 60 millions d'euros de recettes IPP de plus que prévu

Bonne nouvelle pour le gouvernement wallon, ce mardi, un courrier du SPF Finances transmis aux Régions "confirmeque les estimations étaient bel et bien correctes", a annoncé M. Lacroix.
Bonne nouvelle pour le gouvernement wallon, ce mardi, un courrier du SPF Finances transmis aux Régions "confirmeque les estimations étaient bel et bien correctes", a annoncé M. Lacroix. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Les estimations des recettes à l'impôt des personnes physiques (IPP) effectuées par la Wallonie depuis le début de l'exercice budgétaire 2015 - objets d'un long conflit avec le Fédéral - "étaient bel et bien correctes", a affirmé le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix, à la lecture d'un courrier reçu ce mardi du service public fédéral (SPF) Finances.

Mieux même, les nouvelles estimations laissent entrevoir une hausse de 60 millions d'euros des recettes par rapport aux dernières estimations, selon un communiqué du ministre PS.

En mars 2015, le gouvernement fédéral avait annoncé aux trois Régions une baisse des montants fiscaux à leur reverser, qui s'élevait à 750 millions d'euros rien que pour l'IPP. Les trois Régions avaient protesté, la Wallonie se montrant le plus virulente, accusant le Fédéral de précipitation et d'imprudence, en l'absence de données macroéconomiques fiables.

En juillet 2015, après un contrôle définitif des chiffres, le Fédéral admettait une erreur de 593 millions d'euros, apaisant du même coup le ministre wallon qui constatait que ce calcul convergeait avec les estimations effectuées par la Région.

Confirmation

Ce mardi, un courrier du SPF Finances transmis aux Régions "confirme, sur la base des enrôlements et des perceptions en cours, que les estimations effectuées depuis le début de l'exercice budgétaire 2015 par la Wallonie étaient bel et bien correctes", a annoncé Christophe Lacroix.

A un mois de la clôture des enrôlements, et alors que les perceptions effectives ne seront clôturées que dans trois mois (31 août), les recettes IPP engrangées atteignent déjà 99,32% de l'objectif budgétaire (2,451 milliards encaissés pour 2,468 milliards estimés). Sans tenir compte des enrôlements restant à effectuer au cours du mois de juin, les recettes IPP restant à encaisser s'élèvent à 77,6 millions.

"Si la totalité des recettes enrôlées sont effectivement encaissées, cela aurait pour effet de faire gonfler les recettes en faveur de la Wallonie de plus de 60 millions par rapport aux dernières estimations", estime le ministre wallon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK