La semaine politique devrait être plus calme. Normalement...

Le Premier-Ministre Charles Michel a connu une première semaine pour le moins mouvementée…
Le Premier-Ministre Charles Michel a connu une première semaine pour le moins mouvementée… - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

La première semaine du gouvernement Michel-Jambon a été agitée. On peut s'attendre avant la Toussaint à un certain apaisement. En principe.

La semaine politique qui s'ouvre s'annonce, sans surprise, plus calme que la précédente. Le gouvernement Michel est désormais formellement installé. Il a bien reçu la confiance du parlement. Mais on sent que sa route sera pavée d'embûches, de protestations et de résistance. Malgré les différentes actions de ce matin, du côté du parlement la semaine devrait être plus paisible.

L'accalmie devrait revenir au Parlement

Oubliés le brouhaha de la semaine dernière autour de la déclaration de politique générale. Retour au calme à tel point qu'aucun réel travail parlementaire n'est prévu cette semaine hormis l'installation de commissions et les questions au gouvernement du jeudi. Côté gouvernement, retour au calme aussi même si beaucoup de travail s'annonce, mais sans doute surtout après le congé de Toussaint. Le parfum des polémiques plane encore et toujours. Sur les liaisons dangereuses et déclarations de membres N-VA du gouvernement. Bart de Wever, bien rentré de Chine, s'est efforcé de mettre un point final, mais dans ses propos, il a surtout excusé Jambon et Francken. Condamnant la collaboration, mais estimant comme Jambon que "beaucoup ont eu des raisons de collaborer", et de citer le pape Benoît XVI issu des jeunesses hitlériennes, Mitterrand collaborateur et Léopold III qui a pris le café avec Hitler... Rien de faux sur le fond, mais la forme est, disons, provocante.

Reste aussi la trace des cafouillages sur les chiffres du budget et des efforts demandés à la SNCB. Et l'opposition qui découvre l'accord de gouvernement et prépare ses critiques, le PS ce week-end dénonçant notamment "une régularisation fiscale" qui ne dit pas son nom pour les fraudeurs. A l'équipe Michel de se mettre au travail maintenant, que chacun puisse juger sur pièce... La semaine devrait être plus calme. Normalement...

Fabien Van Eeckhaut

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK