La réserve stratégique belge d'électricité approuvée par la Commission européenne

La réserve stratégique belge d'électricité approuvée par la Commission européenne
La réserve stratégique belge d'électricité approuvée par la Commission européenne - © CHARLY TRIBALLEAU - AFP

La Commission européenne a autorisé mercredi la réserve stratégique d'électricité prévue par la Belgique, la considérant conforme aux règles de l'UE en matière d'aides d'État.

La réserve stratégique est un mécanisme qui permet à Elia, le gestionnaire du réseau d'électricité belge, d'activer une capacité déterminée d'électricité en cas de risque de pénurie. Cette réserve est composée de centrales à gaz installées sur le territoire belge et capables de produire rapidement une grande quantité d'électricité à injecter dans le réseau.

Conforme aux règles européennes

En avril 2017, la Commission européenne avait mis en cause la compatibilité du mécanisme de réserve stratégique avec les règles européennes en matière d'aides d'État. Le gouvernement fédéral avait alors entamé des discussions informelles avec la Commission européenne et confirmé un certain nombre d'engagements, rappelle la ministre de l'Energie Marie Christine Marghem.

Ces engagements ont donc convaincu la Commission qui a désormais conclu que le mécanisme était conforme aux règles européennes. La Belgique a "clairement défini et quantifié les risques en matière de sécurité d'approvisionnement que doit couvrir la réserve", explique l'exécutif européen.

"Cette réserve est nécessaire pour atténuer les risques en matière d'approvisionnement posés par la forte dépendance du pays envers un parc nucléaire vieillissant, y compris pour ce qui est de l'électricité importée", ajoute-t-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK