La reine Paola fête ses 75 ans et reçoit sa carte d'identité

La Reine Paola prononce un discours pour les 20 ans de sa fondation
La Reine Paola prononce un discours pour les 20 ans de sa fondation - © KRISTOF VAN ACCOM (belga)

La reine Paola célèbre ce mardi son 75e anniversaire dans l'intimité. Aucune manifestation publique n'est prévue à cette occasion, respectant ainsi la volonté de la Reine de mettre plutôt en avant les vingt ans de sa Fondation.

C'est ce qu'indique le Palais royal.

La sixième reine des Belges a vu le jour le 11 septembre 1937 à Forte dei Marmi, en Italie, au sein d'une des familles aristocratiques les plus anciennes de la Péninsule. Elle est la fille cadette du prince Fulco Ruffo di Calabria, aviateur-héros de la première guerre mondiale et de la comtesse Luisa Gazelli.

Paola est également la première reine à avoir des origines belges, par sa grand-mère paternelle, Laure Mosselman du Chenoy.

La Reine a passé son enfance et sa jeunesse à Rome, où elle rencontre, en 1958, lors d'une réception à l'ambassade de Belgique, le futur Albert II de Belgique, alors Prince de Liège, qui représentait son frère, le roi Baudouin, au couronnement du pape Jean XXIII.

Le mariage est célébré le 2 juillet de l'année suivante à Bruxelles et le jeune couple s'établit alors au Château du Belvédère, où il a continué à résider après la mort du roi Baudouin et l'accession au trône d'Albert II en 1993.

De leur union sont nés trois enfants: le prince Philippe (15 avril 1960), la princesse Astrid (5 juin 1962) et le prince Laurent (19 octobre 1963). Si le couple formé par Albert et Paola traversera quelques zones de turbulences, il affiche depuis à nouveau une entente parfaite.

La Reine est active et se dévoue surtout pour les enfants

La Constitution ne prévoit pas de rôle spécifique pour l'épouse du souverain. En pratique, néanmoins, elle a toujours participé à de nombreuses activités publiques.

Elle assiste ainsi son époux dans l'exercice de ses fonctions de chef de l'Etat: visites à caractère social, cérémonies officielles en Belgique et à l'étranger, réceptions avec des représentants du pays et activités culturelles variées, telles que concerts et expositions.

La reine Paola porte un intérêt tout particulier à l'amélioration des conditions de vie des enfants et des adolescents, dans des domaines aussi variés que l'enseignement fondamental ou les problèmes de drogue. Ainsi, la Fondation Reine Paola, dont on vient de célébrer les 20 ans, s'efforce de soutenir les initiatives privées et publiques qui ont pour objectif d'aider les jeunes confrontés à la pauvreté, à la drogue ou à la criminalité.

Depuis 2002, la Reine est également présidente d'honneur de Child Focus, la Fondation pour Enfants disparus et sexuellement exploités.

La Reine entretient également une importante correspondance avec des citoyens de toutes origines, s'attachant à aider ceux qui sont confrontés au chômage, aux difficultés financières, qui se retrouvent sans domicile ou qui sont simplement à la recherche d'un conseil. Trouver des solutions à ces difficultés et assurer un suivi, tels sont les objectifs poursuivis par la Reine au travers de ses Oeuvres.

Le social, mais aussi l'art, l'artisanat et la nature

Outre ses préoccupations sociales, la reine Paola s'intéresse également à l'artisanat, traditionnel ou de création. Elle rend régulièrement visite à des artisans et encourage le développement des professions artisanales.

Dans le même esprit, la Reine porte un grand intérêt à l'histoire de l'art et plus particulièrement, à la protection et à la restauration de notre patrimoine culturel et du Palais royal en particulier, où elle a été la première à faire entrer l'art contemporain en faisant appel à Jan Fabre pour redécorer de manière étonnante le plafond d'une des salles.

La souveraine, qui aime se retrouver avec ses enfants et ses douze petits-enfants, porte également un intérêt particulier à la nature. Elle s'occupe ainsi personnellement de l'arrangement de son jardin et supervise étroitement l'entretien des différents parcs et jardins royaux. Les promenades avec son époux constituent ainsi des moments de détente appréciés.

     

Albert II, Paola et Fabiola reçoivent (enfin) leur carte d'identité

La famille royale belge va recevoir à nouveau des cartes d'identité légales, rapporte mardi De Morgen.

Si ce n'est guère inscrit dans la législation, la coutume voulait qu'en Belgique, le Roi et la Reine disposent toujours de trois versions de leur carte d'identité, dans les trois langues nationales.

Mais depuis que le numéro de registre national doit obligatoirement être imprimé sur la carte d'identité, il est désormais associé au numéro de la carte, qui est unique. Cette disposition mettait à mal la tradition royale car trois cartes d'identités différentes ne disposent logiquement pas du même numéro.

Le roi Albert II, Paola et Fabiola résident à Laeken, sur le territoire bruxellois. La ville de Bruxelles, le SPF Intérieur et une entreprise d'informatique ont cherché pendant des années une solution à ce problème de carte d'identité, au point que les anciens papiers des trois membres de la famille royale sont entre-temps arrivés à prescription.

L'an dernier, une première solution avait été proposée à l'ancienne ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom, mais elle l'avait refusée en raison de son coût (200.000 euros).

Finalement, la ville de Bruxelles et le SPF ont trouvé une solution technique.

Albert II, Paola et Fabiola recevront leur nouvelle carte d'identité avant la fin de cette semaine. Les familles du prince Philippe et de la princesse Astrid obtiendront pour leur part probablement les leurs d'ici les élections communales d'octobre. Pour le prince Laurent et son épouse Claire, qui habitent à Tervuren, il n'y a aucun problème car leurs papiers sont uniquement en flamand.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK