La reine Mathilde est à New-York pour soutenir les droits de l'enfant

La reine Mathilde au sommet Global Compact soutenu par l'Unicef, pour les droits de l'enfant
La reine Mathilde au sommet Global Compact soutenu par l'Unicef, pour les droits de l'enfant - © BENOIT DOPPAGNE

C'est son premier voyage officiel à l’étranger depuis l'accession au trône de Philippe. Il s'agit d'une visite de travail, la Reine participe au sommet Global Compact soutenu par l'Unicef, pour les droits de l'enfant.

Quelle n'a pas été la surprise des quelque 200 passagers qui avaient pris place à bord de l'avion de ligne Bruxelles - New-York lorsqu'ils ont appris qu'ils voyageaient en compagnie de la Reine des Belges.

Des Croates ont d'abord cru que c'était une blague. Ensuite, ils nous ont expliqué qu'ils connaissaient surtout Kate Middleton mais ne savaient finalement pas grand-chose de la reine Mathilde, et sans doute encore moins du Global Compact, le sommet qui amène la reine à New-York.

Il s'agit d'un sommet de chefs d'entreprises et d'hommes politiques qui défendent les droits des enfants au sein de l'entreprise, le tout soutenu par l'Unicef.

Une activité que la Mathilde avait débutée avant d'être Reine et qu'elle tient à poursuivre aujourd'hui. Ce n'est donc pas une visite d'État, précisent ses conseillers, mais une séance de travail sans grand tralala ni grande délégation.

Le sommet compte cependant sur la présence d'une reine pour faire parler de lui, et la Belgique aussi, pour montrer combien les droits des enfants sont importants. Bref, tout le monde en sort gagnant et comme le faisait remarquer un participant, ce n'est pas demain la veille que l'on verra ici la reine d'Angleterre.

Danièle Welter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK