La reine Mathilde apparaît avec des béquilles à la visite des institutions européennes

La reine s'est séparée de ses béquilles lors de la photo officielle avec le président du Parlement européen Martin Schulz, s'appuyant plutôt sur son époux, le roi Philippe.

Le couple royal a ensuite rencontré les présidents de groupes du Parlement européen avant, plus tard, de rendre visite aux responsables de la Commission européenne.

 

Le programme de la visite royale s'étalait sur toute la journée.

En matinée, le couple royal s'est rendu au Parlement où il a été reçu par Martin Schulz, réélu à la présidence de l'assemblée, en juillet dernier, avant de rencontrer la Conférence des présidents.

Le Roi et la Reine se sont ensuite rendus à la Commission européenne où ils ont été accueillis par le président Jean-Claude Junker et où ils ont pris part à un déjeuner.

Le programme de l'après-midi prévoyait ensuite une visite au Conseil européen, désormais présidé par l'ancien Premier ministre polonais Donald Tusk, qui a succédé à Herman Van Rompuy.

Dès sa prestation de serment le 21 juillet 2013, le Roi Philippe avait insisté sur l'importance qu'il accordait au projet européen et à la place de Bruxelles comme capitale de l'Europe.

"Plus que jamais, le projet européen doit nous donner espoir et confiance. L'Europe que nous souhaitons doit apporter croissance et solidarité. Nous sommes fiers que notre capitale soit aussi la capitale de l'Europe et qu'à chaque moment de son histoire des dirigeants belges ont été au coeur de ce grand projet, avait-il notamment dit à cette occasion.

Le Roi, qui reçoit régulièrement des représentants européens, s'est entouré de personnes qui ont intégré la dimension européenne dans leur parcours, à commencer par son chef de cabinet, le baron Frans Van Daele.

Cet ancien diplomate qui a fait étape dans de grandes ambassades et représentations belges à l'étranger, auprès de l'Union européenne, de l'ONU et de l'OTAN, a transité dans plusieurs cabinets d'ex-Premiers ministres et a rejoint Herman Van Rompuy, lorsqu'il était président du Conseil européen.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK