Visite royale au Canada: la Reine Mathilde à l'hôpital des enfants de Toronto

La Reine Mathilde à l’hôpital des enfants de Toronto
5 images
La Reine Mathilde à l’hôpital des enfants de Toronto - © Fabien Van Eeckhaut - RTBF

Comme à quasi chacun de ses déplacements longs à l’étranger, la Reine a choisi une activité liée aux enfants et surtout à leur santé. Avec ce mercredi après-midi (15h au Canada, 22h en Belgique), la visite de l’hôpital des enfants de Toronto ("Hospital for sick Children"), connu dans toute la ville de Toronto et même à l’échelle de la province canadienne d’Ontario sous l’appellation "Sickkids".

555 University avenue

Nous voici dans un hôpital ultra-moderne pour enfants dont les six bâtiments forment un bloc massif. Sans trop de charme il faut bien le dire à l’extérieur, mais à l’intérieur c’est bien différent : au rez-de-chaussée, très lumineux, on pense entrer dans un parc d’attraction. Décoration pour enfants, des espaces de jeux, des restaurants, des boutiques, une pharmacie. Sur huit étages au-dessus, l’hôpital lui-même avec toutes les disciplines médicales à l’échelle des enfants, des chambres, salles d’opérations, de consultations, des laboratoires. Des logements aussi pour les parents.

Tout a démarré à quelques rues de là en 1875, il y a donc 143 ans, quand un groupe de femmes de Toronto a décidé d’acheter une première maison qu’elles ont choisi de consacrer à accueillir les enfants malades. Quarante-quatre ont été soignés la première année. L’hôpital sur le site actuel remonte à 1951, bâti là où se trouvait auparavant la maison natale de l’actrice Mary Pickford. En 1977, il avait déjà reçu la visite du roi Baudouin et de la reine Fabiola comme le rappellent des photos en noir et blanc tirées des archives.

La reine Mathilde, accompagnée des ministres-présidents de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, et le germanophone Oliver Paasch, a eu droit d’abord à un exposé général sur l’hôpital et ses spécificités. Les chiffres donnent le vertige ! En 2017, Sickkids a employé 10.853 personnes : 3297 médecins et personnel soignant et 2333 administratifs. Sans oublier, en permanence ou par période, des milliers de spécialistes, laborantins, chercheurs, physiciens, formateurs, étudiants en médecine et autres volontaires. Sickkids, c’est 287 lits occupés chaque jour, six jours en moyenne, 16.224 admissions sur l’année, 239.083 consultations, 73.262 urgences.

La Reine a ensuite visité trois salles particulières. D’abord une salle de jeux, d’éveil et de socialisation pour les petits. Logan 9 mois, entouré de sa maman et sa grand-mère, relié à une perfusion était là, allongé sur un tapis de sol. Elijah, 3 mois, dans les bras de ses parents. La Reine rapidement s’assoit sur le tapis pour parler aux parents comme aux enfants, s’informant de leur état. Ruth, une animatrice, joue de la guitare et chante.

Visite ensuite d’une salle multi-sensorielle où une autre jeune malade d’une dizaine d’années jouait, depuis son fauteuil, dans une semi pénombre avec lumières, bruitages, cris d’animaux et musiques. Enfin passage par le Studio où sont produits avec les enfants et leurs dessins des petits films diffusés sur les écrans dans les chambres.

Après une heure de visite, la Reine a ensuite signé le livre d’or et reçu un ouvrage sur l’histoire du lieu. Avant de rejoindre le Roi pour reprendre l’avion. Après Ottawa, Toronto, destination cette fois Montréal pour les deux derniers jours de la visite d’Etat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK