La reine Fabiola: de son exil d'Espagne à la monarchie belge

La reine Fabiola: de son exil d'Espagne à la monarchie belge
La reine Fabiola: de son exil d'Espagne à la monarchie belge - © BELGAIMAGE

Décédée ce vendredi 5 décembre, la reine Fabiola a mis du temps avant de se faire connaître des Belges. Née en Espagne, elle passera par la France, la Suisse avant de s'afficher aux côtés de Baudouin.

Fabiola naît en juin en 1928, à Madrid. Elle est issue d’une famille aristocratique espagnole. Une famille nombreuse : Fabiola est la troisième d’une fratrie de sept enfants.

Avec l’arrivée de la Seconde république et la victoire du Front populaire en 1936, sa famille s’exile en France et en Suisse pour revenir à Madrid à la victoire de Franco. Fabiola entame alors des études d’infirmière, professe dans un hôpital madrilène, publie un livre de contes pour enfants.

La Belgique découvre son nom pour la première fois en 1960, le 16 septembre exactement. Très catholiques, on dit que c’est à Lourdes que Baudouin et Fabiola décident de se marier. Les fiancés scellent leur union le 15 décembre 1960. Un mariage qui sera retransmis en direct à la télévision, en Eurovision, et dont les images restent gravées dans la mémoire de nombreux Belges.

Les Belges apprennent à connaitre leur cinquième reine et le couple redonnera du lustre à une monarchie secouée par la question royale. Mais le couple n’aura jamais d’enfant.

Toujours aux côtés du roi Baudouin, la Reine s’impliquera dans de nombreuses activités caritatives, tournées vers les enfants notamment. En 1965 elle reprend le haut patronage du concours musical Reine Elisabeth. En 1993, elle avait aussi repris la tête de la Fondation Roi Baudouin.

1993, c'est l’année du décès du roi Baudouin. La Belgique retiendra l’image de la reine Fabiola vêtue de blanc lors des funérailles. Depuis 1993, la reine des Belges a réduit ses activités, sans pour autant se retirer de la scène publique. Elle fera encore quelques apparitions remarquées, lors du 21 juillet 2009 entre autres. Ce jour-là, la reine sort de son sac une pomme pour répondre à des menaces de tir à l’arbalète diffusées dans la presse.

La reine Fabiola fut critiquée à plusieurs reprises pour le montant élevé de sa dotation et les montages financiers liés à ses fondations. Sa dotation sera finalement réduite peu avant l'abdication d'Albert II.

Les apparitions publiques de la Reine étaient devenues particulièrement rares, surtout en raison de sa santé fragile.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK